Le magazine des professionnels de la Relation Client |

Laurent Uberti, SP2C : « L'objectif est d'ouvrir le syndicat à tous les centres d'appels, de rassembler tout le monde et de parler d'une seule voix »

Bookmark and Share 19/04/2005
Membre actif de l'AFRC, jeune président d'Acticall, Laurent Uberti a été désigné président du nouveau syndicat professionnel des centres de contacts. En exclusivité pour PhonethiK, le représentant du SP2C dévoile les axes de travail de son organisation.

{{PhonethiK : Quelles seront les actions futures du SP2C ?}}

{{Laurent Uberti :}} Il y a un problème de communication dans le métier. De nombreuses sociétés avancent mais en ordre dispersé. Par ailleurs, le métier conserve une image altérée par rapport au public, à la presse. Même s'il est plus mûr, il est nécessaire que les professionnels se structurent. L'objectif du SP2C est d'ouvrir le syndicat à tous les centres d'appels, de rassembler tout le monde et de parler d'une seule voix.
A ce jour, de nombreux prestataires, dont les 20 premiers outsourcers, ont demandé à être candidats. Avec ces adhésions, nous voulons essayer de plus coller à notre métier car l'ensemble de la profession a besoin de clarifier les méthodes de travail, les relations avec ses employés et également ses clients. Mais pour réussir et avancer, il faut rester pragmatique...
La convention collective sera l'un des premiers sujets sur lequel nous allons travailler. Cette dernière n'est pas appliquée par tous. Nous allons travailler pour que celle-ci puisse l'être. Pour cela, le SP2C va créer et structurer des commissions. L'une d'entre elles sera consacrée aux ressources humaines. Elle regroupera les DRH des principales sociétés.

{{Pourquoi avoir changé de nom et ne pas avoir conservé pour titre le Syndicat du Marketing Téléphonique (SMT) ?}}

L'idée d'être à la tête d'un syndicat m'intéressait seulement si ce dernier était représentatif de la profession. Je suis vice-président de l'AFRC, mais cette organisation n'est qu'une association et seul le SMT était l'interlocuteur de la profession face aux pouvoirs publics. Cependant, ce syndicat n'était pas à mes yeux représentatif de la profession. D'où l'idée d'en changer le nom...

{{Jean-Louis Borloo a confirmé la création du Label de responsabilité sociale. Quelles en seront les modalités pour l'obtenir ?}}

La charte sera disponible d'ici peu. Le Label Social oblige les outsourcers à de bonnes pratiques sociales mais aussi de ne pas avoir plus de 50 % de leurs positions en offshore. Si les clients désirent obtenir le Label, ces derniers doivent en accepter les principes proches du commerce équitable.
_ Pour être auditer par le cabinet Ernst & Young, il faudra débourser entre 3 et 4000 ? par an. L'Etat financera son coût de fabrication à 50 %. A partir du mois de septembre, les entreprises pourront être candidates. Les premiers labellisés apparaîtront en 2006...

{{Que pensez-vous des prestataires off shore ?}}

Il y a un moyen de travailler avec eux. Ces sociétés font partie de la réalité et réalisent du très bon travail. Le dialogue est important, Les deux marchés sont intimement liés. Nous devons parler et communiquer ensemble.

comments powered by Disqus
Loading


AGENDA

ANNUAIRE PRO

APTEAN

Paris secteur : Logiciels / Progiciels